Nos étudiants prennent la parole !

Projet culturel août 2018 : Secrets et légendes de Chiclayo et sa région


Dans la continuité de l’exposition Lambayeque: del mito al arte, organisée par l’Alliance Française de Chiclayo du 21 juillet au 11 août, exposant des œuvres d’artistes de la région en rapport avec des légendes locales recueillies par Alfredo Narváez Vargas dans son livre Dioses, Encantos y Gentiles, le projet culturel du mois d’août proposé à nos élèves était d’écrire leur propre recueil de légendes sur la ville de Chiclayo en français. Ce petit recueil intitulé Secrets et légendes de Chiclayo et sa région est consultable à la médiathèque de l’Alliance.

En attendant de le découvrir nous vous proposons ici les meilleures productions de nos élèves.

lambayeque-mitosSiguiendo con el tema de la muestra Lambayeque: del mito al arte, organizada por la Alianza Francesa de Chiclayo del 21 de julio al 11 de agosto, exponiendo obras de artistas de la región en relación con leyendas locales recopiladas por Alfredo Narváez Vargas en su libro Dioses, Encantos y Gentiles, el proyecto cultural del mes de agosto para nuestros estudiantes era de escribir su propia colección de leyendas sobre la ciudad de Chiclayo en francés. Esta pequeña recopilación titulada Secrets et légendes de Chiclayo et sa région (Secretos y leyendas de Chiclayo y su región) se puede consultar en la mediateca.

Hasta que lo descubran, les proponemos aquí las mejores producciones de nuestros estudiantes.

Dans l’enseignement du FLE, nous visons non pas la perfection de la syntaxe et de l’orthographe mais la communication, l’expression. Pour cela,  nous avons pris le parti de garder les erreurs de nos apprenants, pour témoigner de leur niveau réel.

Mariella Caballero Lang, niveau B1.3 :

” La légende du 7 de Enero

Une légende chiclayana dit que pendant la Guerre avec Chili les soldats chiliens ont pris une maison près de la cathédrale de Chiclayo dans la rue 7 de Enero alors les habitants se sont révoltés, se sont organisés et ils se sont dirigés vers cette maison et le résultat de la confrontation était la mort de péruviens et chiliens, la légende ne dit pas où ils sont enterrés.

Selon la légende a celle époque pendant les nuits les rues étaient sombres et solitaires, des lampes faibles les éclairaient faiblement et pendant les nuits de nouvelle lune les silhouettes des décédés apparaissaient et ses  gémissements s’entendaient, certains criaient qu’ils ne voulaient pas mourir loin de leur patrie, d’autres suppliaient de vivre, d’autres disaient que c’était beau être péruvien, d’autres parlaient de leur mère, ses enfants, sa femme-La légende dit que les gens entendaient clairement ce que les phantoms disaient- Minuit était le moment où ce phénomène se sentait plus fort.

Les gens avaient peur de marcher pendant la nuit pour cette rue, si quelqu’un avait besoin de le faire, il était accompagné de plusieurs amis et ils utilisaient un chapelet dans le cou et ils priaient et couraient pendant tout le chemin, les anciens disent que cela a duré plus d’un siècle, alors il s’est progressivement calmé, au fil du temps, la modernité, d’éclairage public, il était calmant jusqu’à ce que tout soit revenu à la normale.

Cette tradition m’est venue à travers l’histoire par le bouche à Oreille. Ma grand-mère ecouté cette histoire de mon oncle, un très vieil home, actuellement décédé. Ma grand-mère a dit que son oncle lui avait raconté cette histoire une nuit froide, le vent sifflait et les fenêtres de la maison de l’oncle craquaient.

C’est arrive une nouvelle lune, ça fait longtemps. “

Juan Andrés Imanol Fernández, niveau A2.2 :

” La légende du mont Chaparrí

La légende dit que le mont Chaparrí est enchanté parce que le lieu a des marées ; leurs eaux sont très claires, qui se laisse tenter d’en boire restera maudite.

Alors cette personne se verra ouvrir une porte dont à l’intérieur se trouve une ville moderne, si la personne n’avance pas, de belles femmes sortiront pour les attirer avec leurs musique, s’il ne rentre pas il restera libre de l´malédiction et pourra raconter son exploit, dans le cas contraire cette  porte se fermera et il restera là par toujours à l’intérieur de ce maléfique lieu. “

 

Asociación cultural sin fines de lucro, dedicada, desde hace más de 50 años, a la enseñanza del idioma francés, la difusión de la cultura francesa y el diálogo cultural franco-peruano, contribuyendo así a la formación de generaciones de destacados peruanos en el mundo intelectual, cultural y artístico.

0 comments on “Projet culturel août 2018 : Secrets et légendes de Chiclayo et sa région

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: