Nos étudiants prennent la parole !

Rencontre Littéraire janvier 2018 : la légende péruvienne !


Dans le cadre de la pédagogie de projet littéraire, nous nous réunissons chaque mois avec les apprenants du niveau A2 au B2. Ces rencontres littéraires ont pour but d’intéresser les élèves à la lecture mais aussi à la création et au partage dans un cadre francophone.

En janvier, le thème de la rencontre était “la soirée pyjama”. A cette occasion nous avons reçu la conteuse Karen Diaz, qui nous a conté une légende péruvienne intitulée “Huerec, noble corazón de algarrobo”.

Foto Karen.jpg

Suite à cette intervention les apprenants ont du à leur tour imaginer un conte, voici la production de trois éudiants.

Dans l’enseignement du FLE, nous visons non pas la perfection de la syntaxe et de l’orthographe mais la communication, l’expression. Pour cela,  nous avons pris le parti de garder les erreurs de nos apprenants, pour témoigner de leur niveau réel.

Melissa Denisse Sisniegas Pajuelo, Lucero Verona et Cesar Ruiz :

“Debora”

“Les gens racontez que “Madre de Dios” vivait une jeune fille appelée Debora qui aide son grand père avec son travail à la communauté indigène “El Infiernillo”. Un jour, elle s’est tombée amoureuse avec un garçon qui s’appelaient Chaka. Après des mois, ils sont décidé de se marier et faire une grande fête. Pendant la fête Chaka a commencé à boire trop et il s’est rendu ivre. Et lorsque Debora dansait avec ses amis il a vu et il s’est mis en colère. Quand la fête a terminé, il est retourné avec sa épouse dans sa nouvelle maison, et quand Debora dormait, il l’a tué. Après avoir fait le crime, il s’est enfui. Depuis ça, l’âme de Debora marche toutes les nuits sur une route entre la communauté et la ville de “Madre de Dios”, en faisant peur à tous les conducteurs. Comme le cas d’un taxi qui un jour a emmené une fille à la maison. Cette fille lui dit de l’attendre. Le taxi a décidé de frapper à la porte et à la fenêtre une femme est apparue. Quand il a demandé où était la fille, la femme lui a montré une photo de sa fille. Il a reconnu la fille sur la photo mais la réponse de la femme a été : “Si la fille que tu as amené c’est elle, tu dois savoir qu’elle est morte.”

foto

 

 

 

 

 

 

Asociación cultural sin fines de lucro, dedicada, desde hace más de 50 años, a la enseñanza del idioma francés, la difusión de la cultura francesa y el diálogo cultural franco-peruano, contribuyendo así a la formación de generaciones de destacados peruanos en el mundo intelectual, cultural y artístico.

0 comments on “Rencontre Littéraire janvier 2018 : la légende péruvienne !

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión /  Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión /  Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión /  Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión /  Cambiar )

Conectando a %s

A %d blogueros les gusta esto: